Jack Laviolette, capitaine du Canadien et coureur automobile

Cette photo de Jean Baptiste “Jack” Laviolette, vue dans un article d’Alexandre Pratt a piqué ma curiosité. Je me suis demandé quelles pouvaient bien être cette vieille voiture et moto et surtout ce que le le premier capitaine du Canadien fabriquait si loin de la patinoire.

Quelques heures de recherche, deux ou trois appels à des collectionneurs et un courriel à un musée plus tard, tout est devenu clair. En route !

Alors, tout est devenu clair, certes , mais 2 ans plus tard. J’avais identifié l’automobile comme étant une American Lafrance . Mais en effectuant des recherches sur la carrière de pilote de Jack Laviolette, je me suis rendu compte qu’il s’agit en fait d’une Mercer, certainement de 1911. Merci aux membres du forum de l’ antique automobile club of America, qui ont été une exceptionnelle source d’information

Qui est Jack Laviolette ?

Jean Baptiste “Jack” Laviolette est connu pour avoir été le premier capitaine du Canadien de Montréal en 1909, une équipe dont il fut aussi l’un des architectes. Il participera à la première conquête que la coupe Stanley de l’équipe en 1916.

Mais la carrière sportive de Laviolette n’a pas commencé en 1909. Avant de se joindre à l’aventure du CH, Jack Laviolette était déjà un sportif reconnu, qui non seulement avait joué au hockey, mais aussi à la Crosse pour le National, au plus haut niveaux. Laviolette était aussi reconnu comme un féru de course auto et moto. Il s’essaya même à la lutte et se mit plus tard à l’aviation.

Jack Laviolette et la course automobile

Nous voici donc devant une Mercer 1911, similaire à l’engin sur le quel courait probablement Jack Laviolette.

Mercer 1911 ( Collection Tim Kuser )

Il existe encore quelques exemplaires des Mercer 1911. Cette voiture américaine était une des plus puissantes de l’époque.

Selon Tim Kuser, pour faire la publicité de ses véhicules, la compagnie que con grand-père cofonda misait sur la course automobile pour se faire connaitre. Gagner un maximum de courses devint leur plus grand atout. La voiture, d’abord construite pour la compétition, gagna beaucoup et fut adaptée pour être vendue au public.

100 mph in 1911: Mercer Type 35R Raceabout
Mercer 1911 sur la route

Jack Laviolette, pilote et organisateur de nombreuses compétitions automobiles au Québec, adopta rapidement la Mercer et obtint de très nombreuses courses. Ceci bien sur, en plus du hockey et de toutes ses autres activités

Jack Laviolette et course moto

A coté de la voiture, il y a une moto et bien sur, il faut savoir ce que c’est . J’ai longtemps penché pour une Harley, béotien que je suis , mais que nenni.

La réponse m’est venue de Claire Martin, la sympathique directrice du musée de la moto de Saint-Jean Port Joli . Le deux roues de Jack Laviolette est une Henderson Excelsior twin et non une Harley comme je le pensais . La photo vient confirmer l’idée. Observez la forme du réservoir et le logo dessus ..

excelsior1914

La voiture, je l’aurais peut être fait, mais la moto monsieur Laviolette, sans moi. La fourche et le guidon vers le bas ne me disent rien qui vaille.

Enfin, curiosité assouvie… jusqu’ à la prochaine fois ! Je remercie tous ceux qui ont gentiment et patiemment répondus à mes questions !

Ajouter un commentaire

Most popular

Most discussed