Les offres hostiles dans la LNH, de Nylund à Kotkaniemi

Les offres hostiles de 1986 à Sebastian Aho

Les offres hostiles sont dérangeantes. Il s’agit de tirer parti des faiblesses de l’autre équipe et de ses propriétaires et dg, à court de fonds ou coincé par la masse salariale. Ces offres misent aussi sur les tensions entre le joueur visé et son équipe.

Une offre hostile peut ternir l’image d’un directeur général ou en faire un génie. Mais une chose est sure, mieux vaut ne pas se louper. Les carrosses se transforment parfois en citrouille et un effet boomerang est toujours envisageable , même deux ans plus tard .

Offre hostile pour Jesperi Kotkaniemi

Les Hurricanes de la Caroline , deux ans après l’offre hostile déposée à Sebastian Aho, décident de renvoyer la balle à Marc Bergevin et déposent une offre hostile à Jesperi Kotkaniemi. Une revanche similaire au cas Bernier / Backes, qui eut lieu en 2008.

2021, Jesperi Kotkaniemi : Les Hurricanes de la Caroline renvoient la balle au Canadien de Montréal en offrant un contrat au centre de 21 ans. 1 an pour 6.1 Millions et un bonus à la signature de 20$, 20 étant le numéro de Sebastian Aho.

2019, Sebastian Aho : Le Canadien de Montréal a fait une offre hostile aux Hurricanes de la Caroline pour la somme de 8.255 M$, ce qui aurait procuré un choix de 1, 2 et 3ème tout aux Hurricanes. Trop peu bien sur pour que les Hurricanes laissent partir leur meilleur joueur.

Les offres hostiles dans la LNH

Depuis 1986 et la première offre hostile des Blackhawks de Chicago à Gary Nylund à celle des Hurricanes de la Caroline à Jesperi Kotkaniemi, presque une quarantaine d’offres ont été déposées.

Très utilisé dans les années 90, cet outil a un peu perdu de sa popularité et est désormais rarement utilisé.

Offres hostiles depuis 2005

Après une flambée des tarifs des années 90, de nouvelles règles apparaissent concernant les offres hostiles. Cela mène à moins d’offres. Nashville perdra toutefois Ryan Suter qui partira au Wild . L’équipe devra aussi s’aligner sur l’offre des Flyers à Shea Weber !

2013, Ryan O’Reilly : Les Flames de Calgary soumettent une offre hostile à Ryan O’Reilly de 2 ans pour 10 M$ . Le joueur l’accepte mais l’Avalanche du Colorado s’aligne .

2012 Shea Weber : Les Flyers voyant les Predators de Nashville dans le trouble soumettent une offre hostile énorme à Shea Weber. 14 saisons pour un montant de 110 Millions avec des bonus . Shea Weber signe l’offre, renvoyant la rondelle dans le camp des Prédateurs de Nashville. Les Preds venant de perdre Suter finissent par égaler l’offre

Contrat très intéressant, l’offre comprenait un bonus à la signature de 13 M$ payable au premier Juillet de chacune des 4 premières années du contrat. Shea Weber touchera ensuite 8M$ les deux années suivantes. Le Canadien paye actuellement le salaire prévu dans l’offre hostile de 2012 !

2012 Ryan Suter : Le Wild du Minnesota met la main sur le défenseur Ryan Sutter, grâce à une offre hostile de 98 m$ que les Prédateurs ne peuvent suivre.

2010 Niklas Hjalmarsson : Les Sharks font une offre au défenseur Niklas Hjalmarsson de Blackhawks. Les Hawks matchent l’offre, ce qui les force à se séparer du gardien Anti Niemi, qui sera signé par les Sharks.

David Backes et Steve Bernier

Voici un cas similaire à celui de Kotkaniemi et Sebastian Aho .

Les Canucks font une offre hostile à David Backes des Blues de S-Louis ( 24 ans ). Les Blues s’alignent au 1er Juillet mais cela leur coute 7.5M US$ pour 3 ans plus une un boni de 1M US$ à la signature. Autant dire qu’ils n’ont pas trouvé çà drôle

Réponse immédiate des Blues, ils font une offre de 2.5 Millions pour un an à Steve Bernier, au delà de ce que le joueur aurait pu espérer. Il venait d’être acquis des Sabres. Les Canucks s’alignent aussi.

2008 Steve Bernier : En réponse à l’offre hostile des Canucks, les Blues font une offre à Steve Bernier des Canucks pour un an à 2.5M$ .Les Canucks venaient d’acquérir Bernier, alors agé de 23 ans

2008, David Backes : Les Canucks de Vancouver font une offre à David Backes des Blues de St-Louis, 3 ans pour $7.5 M$. Les Blues s’alignent

2007, Thomas Vanek : Kevin Lowe, alors directeur général des Oilers, fait une offre hostile de 7 ans pour 50 M$ à Thomas Vanek. Les Sabres s’alignent et gardent Vanek.

2007, Dustin Penner : Après l’échec de l’offre à Vanek, le dg d’Edmonton se tourne vers les Ducks d’Anaheim pour faire une offre hostile à Dustin Penner. 21.5 M$ pour 5 ans. Brian Burke, dg des Ducks doit aussi signer Corey Perry et Ryan Getzlaf, il décide de laisser partir Dustin Penner. Il récupère les choix 1,2 et 3 des Oilers . Penner fera patate à Edmonton.

2005, Ryan Kesler : Les Flyers ont offert 1.9 M$ à Ryan Kesler des Canucks de Vancouver. Les Canucks s’alignent.

Années 90. L’âge d’or des offres hostiles

Dans les années 90, notamment grâce au prof Caron , le nombre d ‘offres hostiles et les prix offerts explosent.

Les offres hostiles atteignent un autre niveau avec les offres à Tkachuk ( 17.2 pour 5 ans ) Sakic ( 21M pour 3 ans ) et Fedorov ( 36M pour 6 ans ) . Des tarifs qui vont faire réfléchir les propriétaires

1998, Sergei Fedorov : En pleine dispute contractuelle avec les Red Wings, se voit offrir 38M$ pour 6 ans par les Hurricaines mais les Red Wings s’alignent et conservent Fedorov.

L’offre ressemblait à celle de Simpson et celle d’Aho. L’originalité était que Fédorov toucherait 12M s’il se rendait en finale de conférence, ce qui représentait un risque minime pour les Hurricanes qui en jouaient une pourrie, alors que les Wings étaient de sérieux candidats pour gagner la coupe, ce qu’ils feront. résultat, Fédorov touche 28M cette saison !

1997, Mattias Ohlund : Les Leafs font une offre de 10M$ pour 5 ans plus 7.5M$ de bonus à la signature au jeune défenseur des Canucks , qui était en froid avec son équipe. Les Canucks égaleront l’offre hostile et conserverons Ohlund.

1997, Chris Gratton : Les Flyers de Philadelphie offrent 15.6 M pour 5 ans au joueur de centre du Lightning de Tampa Bay. Le Lightning n’égalent l’offre. Les Flyers ont cédé leurs choix de 1er tour pour 1998, 1999, 2000 et 2001, mais ces choix ont été réexpédiés à Philadelphie en retour de l’attaquant Mikael Renberg et du défenseur Karl Dykhuis.

1997, Joe Sakic : Grosse offre pour Joe. Les Rangers Mettent 21 M$ pour 3 ans sur la table. pour Joe Sakic, 15M$ de bonus et 2M$ de salaire. L’Avalanche s’aligne sur l’offre.

1996, Ron Tugnutt : le gardien Ron Tugnutt, alors des Sénateur d’Ottawa, reçoit une offre hostile des Caps, qu’il accepte. L’offre étant inférieure à 400 000$, il n’y a pas de compensation

1995, Keith Tkachuk : Chicago offre un contrat de 17.2M$ pour 5 ans au gros ailier des Jets qui s’alignent malgré leurs problèmes financiers.

1995, Stu Grimson : Le même jour, les Rangers font une offre hostile aux Red Wings, qui s’alignent et conservent leur ailier . 2.5M pour 5 ans.

1995, Shane Corson : Le 28 Juillet 1995, Corson, alors avec les Oilers d’Edmonton, est la nouvelle cible des Blues. 5.9750M pour 6 ans . Les Oilers ne s’alignent pas et obtiennent deux choix de première ronde de 1996 et 1997. Prof caron récupère ses deux choix de 1er tour en échange de Curtis joseph et Mike Greer.

1994, Steven Rice : Steven Rice des Oilers reçoit une offre des Whalers de Hartford. 1.7M. L’offre est acceptée . Le centre Robert Kron devait être la compensation mais le cas va devant un arbitre, qui fera passer le défenseur Bryan Marchement aux Oilers

1994 , Mike Craig : Les Leafs de Toronto signent Mike Craig des Stars de Dallas pour 4 ans et 2.4M . Dallas obtient Peter Zezel et Grant Marshall

L’offre à Scott Stevens

1994 , Scott Stevens : Ron Caron a de la suite dans les idées et fait une nouvelle offre hostile à Scott Stevens (suite à celle de 1990) , alors avec les Devils, qui égaleront l’offre. Toutefois , les Blues sont condamnés à donner 1.425M et un choix de 1ère ronde aux Devils pour une offre considérée manipulatoire.

1994, Peter Nedved : Nedved est en pleine dispute contractuelle avec les Canucks. Le prof Caron passe à l’attaque avec une offre de 12M sur 3 ans. L’offre est acceptée, Les Blues cèdent Craig Janney et un choix de deuxième ronde.

Les choses vont souvent croche avec les offres hostiles. Craig Janney refuse d’aller à Vancouver. Il est finalement retourné aux Blues une semaine plus tard, en échange de Jeff Brown, Bret Hedican et Nathan Lafayette.

1993, Marty McSorley : Les Blues de St-Louis tentent de sortir l’ange gardien de Wayne Gretzky de Los Angeles. L’offre est de 10M pour 5 ans, mais les Kings s’alignent. Ils arriveront en finale de la coupe Stanley.

1993, Kelly Miller : Les Sharks n’en restent pas la. A la recherche d’un ailier gauche, il gont une offre à Kelly Miller des Capitals de Washington. Ils s’alignent . 2 ans pour 2.65M .

L’offre à Craig Simpson

Cas intéressant. Craig Simpson, ailier gauche, est repêché par les Pingouins de Pittsburgh en 1985. Il est échangé aux Oilers deux ans plus tard, équipe avec laquelle il joue son meilleur hockey.

Le 16 Juillet 1993 , San José offre 3 ans pour 3.09M$ à Craig Simpson. La structure de l’offre des Sharks ressemble à celle d’Aho, soit un petit salaire et un énorme Bonus. L’objectif est bien sur de mettre à mal la trésorerie des Oilers. Bien joué ! Cependant, la ligue invalide l’offre.

Deux jours plus tard, les Sabres veulent aussi faire une offre hostile à Simpson. C’en est trop pour les Oilers, qui décident d’ l’échanger aux mêmes Sabres.

Mais en Décembre 93 Craig Simpson se blesse et l’année d’après, doit mettre fin à sa carrière !

1992, Teemu Selanne : Les négociations sont âpres entres les Jets et Selanne. Calgary en profite pour soumettre une offre au finlandais, qui sera égalée par les Jets ( heureusement ) .

1992, Dave Manson : Le défenseur reçoit une offre des Capitals mais les Oilers s’alignent et conservent ses services .

1991, Kevin Stevens : Le joueur avec compensation des Pens signe l’offre hostile de 5.375M pour 5 ans des Bruins. Mais le DG Craig Patrick égale l’offre .

1991, Adam Graves : En septembre, Les Rangers s’en prennent aux Oilers et font une offre hostile à Adam Graves. Les Oilers laissent partir leur ailier gauche.En compensation, ils accueillent Troy Mallette .

1991, Michel Goulet : Devinez qui ? Les Blues ! Ils soumettent une offre de 4 ans à Michel Goulet, alors avec les Blackhawks. L’offre est égalée par les Hawks..

1991 Dave Tomlinson : Toujours le 25 Juillet, les Bruins font une offre hostile à Dave Tomlinson qu’ils viennent d’envoyer aux Blues, ceux ci acceptent l’offre, et le centre retourne à Boston.

1991, Brendan Shanahan : Le 25 Juillet, Les blues de St-Louis encore, font une offre à Brendan Shanahan, alors joueur des Devils du New Jersey. Les Blues doivent encore un choix de 1ere ronde aux Caps. Ils offrent donc Curtis Joseph, Rod Brind’Amour avec quelques choix de repêchage aux Devils, qui refusent. Aucune issue n’étant trouvée, le cas va devant un arbitre, qui envoie Scott Stevens aux Devils !

1991, Dave Christian : Le 21 Juillet, es Blues de Saint-louis récidivent en faisant une offre hostile à l’ailier Dave Christian des Bruins. L’offre est retirée.

1991, Glen Featherstone : 4 jours plus tard, les Bruins font une offre à Glen Featherstone des Blues de St-Louis. Les Blues acceptent et reçoivent Dave Christian, des choix de 3ème et 7ème rondes pour 1992, un choix de 6 en 1993 et le centre Dave Tomlinson .

1990, Scott Stevens : Ron Caron fait un coup d’éclat en offrant 5.1 M$ pour 4 ans à Scott Stevens, alors défenseur des Capitals de Washington. David Poile ne suit pas et ramasse 5 choix de première ronde !

Pour la petite histoire, David Poile voulait garder Scott Stevens mais le propriétaire , Abe Pollin ne voulut pas ouvrir son portefeuille. Deux des choix des Blues deviendront Brendan Witt et Sergei Gonchar.

Offres hostiles, les premières offres

1988, Geoff Courtnall : C’est durant l’été 1988 que Peter Pocklington envoie Wayne Gretzky des Oilers aux Kings. Les Rangers, en embuscade, voient une faiblesse chez les Oilers et font une offre à Geoff Courtnall. Les Oilers décident alors d’échanger les droits de Courtnall aux Capitals de Washington, qui s’aligneront sur l’offre.

1986, Gary Nylund : Gary Nylund devient agent libre avec restriction suite à une dispute salariale avec les Maple Leafs d’Harrold Ballard . Les Blackhawks de Chicago offrent 620 000 $ au défenseur qui signe. Les Maple Leafs le laissent partir et reçoivent Ken Yaremchuk, Jerome Dupont et un choix de 4eme ronde au repêchage de 1987 ( Joe Sacco ).

Photo : theahl @flickr

Publié le
Catégorisé comme blog