Bibliothèque uniquement composée de livres ayant pour sujet le Canadien de Montréal

Affichage de 1–12 sur 33 résultats

  • Mario Tremblay, le bagarreur

    Mario Tremblay, le bagarreur

    À la manière d’un long reportage, Mathias Brunet, journaliste sportif à La Presse, relace ici la carrière de Mario Tremblay et dresse un portrait de l’homme.

    De Bowman à Tremblay, de 1972 à nos jours, il a épluché les journaux, rencontré les gens du milieu, journalistes et joueurs , en plus de suivre l’équipe durant trois saisons.

    Après des mois de recherche, il signe un ouvrage riche en faits inédits; il nous amène dans le vestiaire du Canadien et tente de cerner les raisons qui ont mené au départ de Tremblay. Un ouvrage à lire comme un roman.

  • Avions, hôtels, glorieux, un livre de Mathias Brunet

    Avions, hôtels, glorieux

    Un livre de Mathias Brunet, qui ne parle pas que du hockey en tant que tel  mais aussi des entraineurs, dgs, journalistes, au delà de leur image

    Un bon ouvrage d’été qui se lit facilement, sans tomber dans la technique, les stats et tout ce qui nous préoccupe en pleine saison.

    Suivez Mathias Brunet, pour un voyage d’un an dans les coulisses du Canadien.

     

  • Maurice Richard, le mythe québécois aux 626 rondelles

    Maurice Richard, le mythe québécois aux 626 rondelles

    À la fermeture du Forum en 1996, Maurice Richard se retrouve sur la glace, mal à l’aise, heureux, en pleurs, et demande en vain à une foule qui ne l’a pas vu jouer de cesser ses interminables applaudissements. À la maison, ceux qui ont fabriqué le mythe retiennent leurs larmes devant leur écran de télévision.

    La nation québécoise qui n’a pas de mythes fondateurs vit un très grand moment. En sortant de la patinoire, 36 ans après la carrière au hockey. Maurice Richard montre qu’il na pas encore compris le mythe caché derrière la vénération dont il est le sujet : « bien sur que j’ai aimé les applaudissements. Mais qu’est ce qu’ils applaudissaient au juste ? » demanda t’il

  • 1976-77 la saison record du Canadien

    1976-1977, la saison record du Canadien

    Dans une ligue composée de 18 équipes dont la plupart des membres jouent sans casque, trainent de leurs patins à tubes et décochent leurs tirs munis de bâtons de bois, Sam Pollock parvient à réunir un groupe de joueurs qui offrent à leurs admirateurs une saison quasi parfaite. L’édition 1976-77 du Canadien de Montréal accomplit…

  • Guy Lafleur, mon file

    Guy Lafleur, mon fils

    Au firmament du hockey québecois brillent de grands nom, dont Guy Lafleur n’est pas le moindre.

    Dans la foulée des Joliat, des Richard, des Béliveau, il a élevé notre sport national au rang de grand art et affiche une maitrise qui appartient dorénavant à la légende.

    Mais que sait-on au juste de ce petit gars de Thurso qui a si bien réussi dans une discipline éxigeante, souvent ingrate, où les appelés sont nombreux et les élus sont rares ?

    On a beaucoup écrit sur le sujet. Et des choses pas toujours exactes…

    Ce livre retourne aux sources mêmes du « phénomène Guy Lafleur » puisqu’il s’agit du témoignage de quelqu’un qui lui est très cher : son propre père.

    Dans ces pages, Réjean Lafleur nous raconte son fils avec amour, avec des mots de tous le jours, avec la sincérité et le non sens honnête de l’ouvrier.

  • Biographie Dave Morissette

    Mémoires d’un dur à cuire, les dessous de la LNH

    Dave Morissette devient en 1998 le nouveau dure à cuire du Canadien de Montréal, ce qui lui vaut aussitôt la faveur du public, qui apprécie ce genre de joueur.

    Dave Morissette est le « p’tit gars de chez nous » qui a trimé fort pour réaliser son rêve. Malheureusement, cette formidable aventure avec les glorieux ne dure que deux ans. Une énième blessure subie peu après lors d’un match en Angleterre l’écarte définitivement du jeu.

    Pour accéder à la LNH, Dave Morissette a miné sa santé. L’obsession d’être gros et fort l’a poussé, comme tant d’autres, à prendre des stéroïdes, des stimulants et toutes sortes de cochonneries. Les effets secondaires ? Les séquelles? Il s’en fichait. Tout ce qui comptait, c’était de jouer dans la grande ligue.

    Aujourd’hui, Dave Morissette admet que le prit à payer était trop élevé : commotions cérébrales, genoux démolis, points de suture à froid, fracture du nez à répétition, black-out et brûlures d’estomac. Au moins, il a la chance d’être toujours vivant lui.

    S’il s’est confié au journalise sportif Mathias Brunet, c’est dans l’espoir que des jeunes tireront de leçons de son expérience.

    Mathias Brunet est journaliste à la Presse. Dave Morissette fait carrière dans le monde des affaires.

  • Le Canadien, reconstruction d'une dynastie

    Le Canadien, reconstruction d’une dynastie

    Le Canadien de Montréal a bien changé au cours des dernières années. Jadis une équipe victorieuse au passé mémorable, il est présentement au creux de la vague alors qu’il cherche de peine et de misère à se reconstruire. Mais la mission est des plus difficiles, presque irréalisable.

    Ce livre se veut avant tout un coup d’œil sur la situation actuelle du Canadien. Après un bref survol des années glorieuses, l’auteur se pencher sur les causes du déclin de la formation montréalaise. Il analyse ensuite le travail qu’aura à effectuer Serge Savard tout en prenant bien soin d’aborder les pièges et les difficultés qu’aura à surmonter le directeur général du tricolore.L’auteur se penche ensuite sur les instructeurs , il fait une étude approfondie de l’équipe actuelle et des réserves. Il compare les Canadiens aux Nordiques pour finalement parler de la reconstruction proprement dite des perspectives d’avenir.

    C’est avant tout l’opinion d’un partisan sur la situation actuelle du Canadien, opinion qui sera sans doute acceptée par certains et discutée par d’autres. C’est justement le but de cet ouvrage : animer, si possible les débats.

  • Biographie Toe Blake

    Toe Blake, winning is everything

    Toe Blake passe 13 saisons derrière le banc du Canadien, de 1955 à 1968. Sous sa férule, le Canadien a remporté 8 fois la coupe Stanley, atteint 4 fois les demi finales et une fois en finale. Un palmarès bien sur inégalé. Toe Blake a aussi gagné en la coupe en tant que joueur, les Maroons en 1935 et avec le Canadien en 1944 et 1946.

    Membre d’une fratrie de 11 enfants, Toe Blake est né en 1912 à Victoria Mines. Il grandit dans la pauvreté, travaille à la mine et joue au hockey. Sa fougue et son talent le font remarque dans le junior. A force de travail, il se fait une place avec les Maroons puis avec les Canadiens. ( livre en anglais )

  • The Habs. an oral hstory of the Montreal Canadiens

    The habs, an oral history of the Montreal Canadiens

    « The habs »  retrace l’histoire des Canadiens de Montréal de 1940 à 1980. L’histoire est  racontée par les joueurs ayant porté l’uniforme du Canadien au cours de ces 40 années. Plus de 100 joueurs ,  entraineurs , directeurs généraux ont été interviewés par l’auteur.

    Dick Irvin

    Dick Irvin Jr a couvert le Canadien pendant plusieurs décennies en tant que journaliste,  travaillant notamment à la soirée du hockey de CBC. Il est l’auteur de plusieurs livres sur le Hockey.

    Dick Irvin Jr  est le fils de Dick Irvin Senior, qui fût entraineur des Canadiens de Montréal de 1940 à 1955.

  • 50 matchs de hockey qui ont marqué le Québec

    50 matchs de hockey qui ont marqué le Québec

    Très beau livre de Philippe Cantin édité par la Presse. 50 matchs de hockey qui nous ont marqué. Le Vendredi Saint, la finale de la coupe Stanley en 1971, les matchs Canada Russie ou les matchs clés de Guy Lafleur et du Rocket, ils y sont tous.

    De quoi passer un bon moment de hockey. Certaines parties sont encore trouvables en DVD ou en ligne. Le livre est en ce moment à moins de 10$, promo de l’éditeur, à ne pas manquer !

  • Biographie de John Ferguson

    Thunder and lightning, biographie de John Ferguson

    Au début des années 60, le Canadien de Montréal était trop petit, mais en 1963, le directeur général amène un nouveau joueur , John Ferguson, qui va changer la donne. Attention, Ferguson n’était pas seulement un bagarreur, mais aussi un très bon joueur de hockey. Il le prouvera dès son premier match contre les Bruins de Boston, en se battant avec Ted Green avant de marquer 2 buts.

    John Ferguson a joué 8 ans pour le CH, jusqu’à sa retraite en 1971. Il a remporté 5 coupes Stanley avec le tricolore, marqué 145 buts et obtenu 158 assistances en 500 parties. Il passa 1214 minutes en punition.

    John Ferguson deviendra entraineur et directeur général des Rangers, puis des Jets de Winnipeg et enfin d’équipe Canada. Il assistera Harry Sinden pendant la série du siècle.

  • Guy Lafleur, l'ombre et la lumière

    Guy Lafleur, l’ombre et la lumière

    Depuis ses premiers lancers à l’aréna de Thurso jusqu’à son incroyable retour au jeu, Guy Lafleur n’a jamais cessé de fasciner, et sa légende a dépassé les frontières du hockey. Georges-Hébert Germain, journaliste et écrivain, est parti à la recherche de Guy Lafleur. Il a guetté ses gestes, ses paroles, ses réactions. il a visité les lieux qui l’ont vu grandir et triompher. Il a interviewé les témoins de sa vie et de sa carrière pour comprendre son génie, ses silences et surtout son indomptable talent pour la victoire.

    L’ombre et la lumière est un récit vibrant, surprenant,sincère. C’est le portrait unique d’un homme que l’on a consacré légende.