Dave Morissette devient en 1998 le nouveau dure à cuire du Canadien de Montréal, ce qui lui vaut aussitôt la faveur du public, qui apprécie ce genre de joueur.

Dave Morissette est le « p’tit gars de chez nous » qui a trimé fort pour réaliser son rêve. Malheureusement, cette formidable aventure avec les glorieux ne dure que deux ans. Une énième blessure subie peu après lors d’un match en Angleterre l’écarte définitivement du jeu.

Pour accéder à la LNH, Dave Morissette a miné sa santé. L’obsession d’être gros et fort l’a poussé, comme tant d’autres, à prendre des stéroïdes, des stimulants et toutes sortes de cochonneries. Les effets secondaires ? Les séquelles? Il s’en fichait. Tout ce qui comptait, c’était de jouer dans la grande ligue.

Aujourd’hui, Dave Morissette admet que le prit à payer était trop élevé : commotions cérébrales, genoux démolis, points de suture à froid, fracture du nez à répétition, black-out et brûlures d’estomac. Au moins, il a la chance d’être toujours vivant lui.

S’il s’est confié au journalise sportif Mathias Brunet, c’est dans l’espoir que des jeunes tireront de leçons de son expérience.

Mathias Brunet est journaliste à la Presse. Dave Morissette fait carrière dans le monde des affaires.

Biographie Dave Morissette
Author

Amateur de hockey , je m'intéresse à l'histoire du sport et à celle du Canadien de Montréal. Vous lisez actuellement mon blog