Greg Pateryn est désormais dépisteur professionnel pour les Penguins de Pittsburgh. Fin de carrière donc pour le défenseur américain, qui évolua pour le Canadien de Montréal jusqu’à son échange de 2017.

2016-2017, la dernière saison de Greg Pateryn avec le CH, fut mouvementée. Mal aimé par son coach, le défenseur va se blesser à la cheville, manquer 24 parties puis sortir de l’alignement pour 14 matchs avant de finalement quitter l’équipe.

Ajoutez le repêchage d’expansion des Knights de Las Vegas et le remplacement de Michel Therrien par Claude Julien à la barre du CH et , cerise sur le sunday, sa femme qui met le feu aux réseaux sociaux. La recette du désastre.

Greg Pateryn et le Canadien

Repêché en Juin 2008 par les Leafs, Greg Pateryn est échangé quelques semaines plus tard au Canadien en retour de Michael Grabovski. Il continue son chemin avec l’université du Michigan, avant de signer son premier contrat pro avec avec le CH en 2012.

Il passera presque tout son séjour sous les ordres du bouillant Michel Therrien. Si Pateryn montre quelques beaux flashs offensifs dans la ligue américaine en 2014.

En 2015-2016, les portes du grand club s’entrouvrent enfin. Des blessures à Jeff Petry, Tom Gilbert et Nathan Beaulieu permettent enfin à Pateryn de jouer à Montréal. Il portera le chandail du Canadien 38 fois cette saison.

Greg Pateryn's First NHL Goal - March 16th 2016
1er but de Greg Pateryn

Même si il n’est pas Bobby Orr, Pateryn n’aura eu que peu de chances de se faire valoir durant son séjour avec le CH. Il se retrouve confiné à la troisième paire, quand il ne regarde pas les matchs de la galerie de presse. Il ne semble jamais obtenir la confiance de Michl Therrien

2016-2017 l’année de la rupture

En 2016-2017, à 26 ans, c’est un Greg Pateryn surement un peu frustré et démotivé qui débute la saison. La composition de la brigade défensive du Canadien ( Markov, Weber, Petry, Emelin, Beaulieu … ) lui laisse peu d’espace. Michel Therrien, sous des prétextes parfois un peu étranges et contredits par les statistiques, le relègue au rôle ingrat de 6ème voire 7ème défenseur.

Le 6 Décembre 2017, il se fracture une cheville dans un match opposant le Canadien aux Blues de St-Louis. La blessure lui fait louper 24 parties.

L’arrivée de Nesterov, le tournant ?

Un malheur n’arrivant jamais seul Andrei Markov se blesse à l’aine en Décembre. Début Janvier, Marc Bergevin décide de faire l’acquisition de Nikita Nesterov du Ligthning de Tampa Bay. Nesterov, alors âgé de 23 ans, est un défenseur mobile ( puck moving ) qui peut jouer à gauche et à droite.

A ce moment , Greg Pateryn ne fait surement déjà plus partie des plans du Canadien. Fin Janvier, il recommence à patiner pour un retour dans l’équipe mi Février. Nesterov n’a pas fait de miracles mais Therrien le préfère quand même à Pateryn, qui sera healthy scratch jusqu’à la transaction, à part deux matchs vitrine.

L’affaire Pateryn sur Twitter.

Les esprits s’échauffent sur les réseaux sociaux. Vers le 100 Février, la femme de Greg Pateryn commence à faire parler d’elle sur Twitter. Elle retweet un utilisateur déclarant que s’il était Pateryn, il demanderait un échange ( on ne peut pas vraiment lui donner tort ^^ ).

Tweet Stefani Pateryn
source : hockeyfeed

Michel Therrien remplacé par Claude Julien

Le 15 Février, le Canadien renvoie Michel Therrien, promptement remplacé par Claude Julien. Mais celui ci ne donne pas plus de chances à Greg Pateryn que son prédécesseur, ce qui nous vaut 3 jours plus tard un nouveau tweet de Stepani Pateryn : Different day, same french fuck … Et quelques échanges salés avec les partisans du CH.

Tweet Stefani Pateryn
source @habshappy

Le Canadien magasine Greg Pateryn

Le Canadien en a assez vu et entendu. Le 21 février , l’insider Frank Seravelli tweete que Marc Bergevin aurait informé les autres directeurs généraux de la disponibilité de Greg Pateryn.

Il est plus que probable que si les tweets de madame ont précipité le départ du joueur, le joueur était certainement déjà sur le départ et voué à être échangé sous peu.

Et cela ne tardera pas puisque le 27 Février, Marc Bergevin fait l’acquisition de Jordie Benn des Stars de Dallas en retour de Pateryn et d’un choix de 4eme ronde.

L’échange de Pateryn et le repêchage d’expansion

L’échange a lieu dans un contexte un peu particulier qui est celui du repêchage d’expansion lié à l’arrivée des Golden Knights de Las Vegas.

La situation offre des opportunités à Marc Bergevin. En effet, les Stars de Dallas ont décidé de protéger les défenseurs Klingberg, Jones et Lindell. Ils cherchent donc à échanger Jordie Benn plutôt que de le perdre au repêchage d’expansion.

Coté Canadien de Montréal, on a choisi de ne pas protéger Alexei Emelin qui sera choisi par les Knights. Se débarrasser du salaire de Emelin est une bonne chose , mais il faut absolument le remplacer.

Marc Bergevin va donc faire une bonne transaction, en échangeant Pateryn et un choix de 4 contre Jordie Benn, qu’il va protéger. Donc il va :

  • Échanger Pateryn
  • Se débarrasser du salaire de Emelin
  • Remplacer Emelin

Marc Bergevin a bien joué ses cartes, tout en donnant une chance de régler le problème Pateryn .Le défenseur des Stars est un joueur aguerri, solide et fiable, il va rendre de très bons services au Canadien de Montréal.

Author

Amateur de hockey , je m'intéresse à l'histoire du sport et à celle du Canadien de Montréal. Vous lisez actuellement mon blog