Échange d’Érik Cole aux Stars de Dallas

Erik Cole

Le Canadien à officialisé l’échange d’Erik Cole aux Stars de Dallas. L’équipe obtient Michael Ryder et un choix de 3ème tour pour 2013.

C’est la fin du dossier Cole à Montréal. Salaire élevé, blessure, performances moyennes et volonté de retourner jouer aux États-Unis. C’en était trop, Marc Bergevin à trouvé un partenaire pour une transaction qui arrange tout le monde.

L'échange d'Erik Cole
L’échange d’Erik Cole

Erik Cole voulait retourner jouer aux USA

Erik Cole, âgé de 34 ans , ne trouvait pas sa place avec le nouvel entraineur du Canadien. Avec ses 6 points en 19 parties et deux saisons à faire, il commençait surement à trouver le temps long.

Vers la fin du lockout, il avait déclaré à La Presse qu’ il pourrait songer à la retraite, afin de se rapprocher de sa famille. Un beau message à Marc Bergevin, qui a bien entendu et s’est mis à la recherche d’un partenaire pour l’échange.

L’échange d’Érik Cole satisfaisant pour le Canadien

L’échange d’Érik Cole semble satisfaire tout le monde, sauf peut-être Pacioretty et Desharnais, qui perdent leur ailier.

Marc Bergevin sauve 4.5 millions sur sa masse salariale et met aussi la main sur un choix de 3ème tour.

L’échange poste pour poste ramène Michael Ryder, dont on connait certes les défauts, mais dont le contrat se termine en fin de saison. Il y a peu de chances que le Canadien prolonge son contrat.

Pourquoi les Stars de Dallas

Avec Cole, les Stars de Dallas récupèrent un gros ailier., un vétéran qui va épauler les jeunes joueurs. Joe Nieuwendyk n’aura pas à négocier avec lui en fin de saison puisqu’il reste deux ans à son contrat.

Cette sécurité lui coute le choix de repêchage, néanmoins, Il ne perdra pas Ryder pour rien en fin de saison .

Erik Cole est un attaquant qui peut évoluer au sein des deux premiers trios, qui patine bien, qui ajoute du poids à l’équipe et qui est sous contrat pour les deux prochaines saisons, a-t-il dit. Nous remercions Michael Ryder pour sa contribution et nous avons hâte de voir ce qu’Eric apportera à notre groupe.

Joe Nieuwendyk

Erik Cole est exaucé puisqu’il souhaiter jouer aux États-Unis.Même si les Stars n’étaient pas son premier choix, il a levé sa clause de non échange.

Nous étions dans le lobby et je réfléchissais à savoir si j’allais ou non lever ma clause de non-échange, se souvient Cole. Berg m’a expliqué que le plafond salarial allait baisser et qu’il devait libérer de l’argent. J’aurais pu lui demander qu’il travaille à partir de la liste des équipes que j’avais soumise dans ma clause de non-échange. Mais plutôt que de rester dans l’incertitude, j’ai accepté d’aller à Dallas.

Erik Cole

Connor Crisp à Montréal

Avec Michael Ryder, le Canadien de Montréal reçoit aussi le choix de 3ème tour des Stars de Dallas au repêchage de 2013. Le Canadien sélectionne Connor Crisp.

Connor Crisp était un bon choix et aurait certainement pu se tailler un poste sur le 3ème ou 4ème trio du Canadien. L’équipe lui accorde un contrat de 3 ans, mais malheureusement, blessures et commotions cérébrales le pousseront à prendre sa retraite du hockey à 24 ans. La presse a publié un entretien avec le joueur.

Radio Canada a réalisé un très bon documentaire dans le cadre de l’émission Podium. Prenez 15 minutes pour le regarder. Connor Crisp est désormais entraineur de hockey.

Commotions cérébrales : retraite d'un joueur de hockey à 24 ans
Connor Crisp