Jakub Jeřábek échangé aux Capitals de Washington

Jakub Jeřábek

Jakub Jeřábek échangé aux Capitals de Washington. Le directeur général Marc Bergevin obtient en retour un choix de cinquième ronde au repêchage de 2019 , soit pas grand chose. Avec le classement des caps , ce sera un choix de fin de cinquième ronde.

Pourquoi le Canadien échange Jakub Jeřábek ?

Jakub Jeřábek n’a pas connu une saison terrible et l’équipe non plus. En l’échangeant, Marc Bergevin évite de signer Jerabek, qui ne correspond pas au style de Claude Julien, et fait aussi de la place pour un autre défenseur à venir. Juulsen a d’ailleurs été rappelé le soir même.

Le défenseur gaucher Joe Morrow étant encore de l’équipe, avec ses revirements et son -20. Cela confirme à mon sens que Jerabek n’était pas dans les plans de Claude Julien et que cela a précipité son départ

L’arrivée de Jeřábek à Montréal

Lorsque le Canadien a confirmé en Mai 2017 la signature de Jakub Jerabek pour un an et 925 000$ + bonis, mon premier réflexe a été de regarder ses stats.

Cela s’annonçait bien. Jerabek avait une fiche de 5 buts et 29 passes pour 34 points en 59 matchs pour la précédente saison. Il venait de participer au match des étoiles de la KHL et avait été nommé meilleur défenseur de l’Extraliga tchèque l’année précédente. Tout un CV.

Selon le journaliste Pierre LeBrun, 8 équipes de la LNH étaient intéressées à le mettre sous contrat

Un séjour en demi-teinte

Le séjour de Jeřábek n’a pas été fantastique mais il n’a pas été si mauvais que ça non plus pour une première année dans la LNH, et ses statistiques sont pires que la réalité, au vu de la qualité et de la quantité de minutes que Claude Julien lui a fait jouer. Mais bon, le fait est qu’il n’a pas produit à la hauteur des attentes, un cas similaire à Jerry Sekac.

L’arrivée de Jeřábek à Washington

Que vont faire les Capitals de Washington avec Jerabek ? Le faire jouer ! Jerabek va bien convenir au style de l’équipe et renforcer un peu leur défensive qui connait ses problèmes, notamment avec Orpik qui vieillit.

Il obtiendra sans l’ombre d’un doute une meilleure chance qu’à Montréal, au sein d’une meilleure brigade défensive. Il pourrait bien trouver sa place dans la LNH et participer aux succès de l’équipe.

En donnant ce choix lointain, Washington fait une très bonne affaire, la défensive est améliorée. Jerabek ne coute rien sur la masse et son contrat expire à la fin de la saison. Risque zéro.

Jakub Jeřábek échangé. Le pour et le contre

On ne peut juger un échange que dans les années qui suivent celui ci mais au premier abord, je suis contre. Je ne vois pas l’urgence qu’il y avait de l’échanger. D’autres auraient du prendre le bord avant !  On a peu vu jouer Jakub Jerabek, qui n’a participé qu’à 25 matchs à Montréal  et passé les 8 matchs précédant son échange sur la galerie de presse.

Il était sans aucun doute le meilleur patineur de la brigade défensive et moins cher que Schlemko ( 2M par an … ).

Crédit photo : Benjamin Summer @flicker

Publié le
Catégorisé comme transactions