Le marché des joueurs autonomes est ouvert est Jeff Petry est toujours un membre des Canadiens de Montréal. Jeff Petry sera t’il bientôt échangé ? Oui mais pas n’importe comment selon Kent Hughes.

Le 16 Juillet, plusieurs insiders hockey ont commencé à parler d’un échange entre le Canadien et les Penguins.

.Le 16 Juillet, Jeff Petry et Ryan Poehling ont été échangés aux penguins de Pittsburgh.

l’échange de Petry est un sujet assez chaud pour que cela ai incité Kent Hugues à faire un point de presse. Il a donné quelques éclaircissements.

Selon Kent Hugues, le Canadien ne cherche pas à se débarrasser de Jeff Petry , qui reste un joueur important pour le Canadien. Il veut simplement l’accommoder pour des raisons familiales.

Kent Hughes ne s'en cache pas, il veut échanger Jeff Petry | Hockey
Kent Hugues répond aux questions à propos de Jeff Petry

Il n’y aurait donc pas d’urgence, ni d’obligation de ramasser un mauvais contrat, de garder du salaire, de distribuer des choix ou encore de l’envoyer ou que ce soit pour des considérations futures.

Donc pour Petry, pas de transaction à la McDonagh ou à la Brent Burns. Kent Hugues veut un vrai retour, qui permettra au Canadien de Montréal d’avancer.

Il semble par contre que le cas Petry est très lié à l’avenir de John Klingberg à Dallas.

Jeff Petry n’est pas échangé au repêchage

A l’approche du repêchage 2022, les rumeurs de transaction au sujet de Jeff Petry s’étaient intensifiés. Après Shea Weber, il devait être le prochain joueur à quitter le Canadien.

Ce n’est plus un secret pour personne, Jeff Petry veut être échangé à une équipe américaine et Kent Hughes cherche officiellement exaucer son vœu. Dans l’entretien qu’il avait donné récemment donné après l’échange de Shea Weber, il avait d’ailleurs déclaré que « le téléphone sonne de plus en plus pour Jeff Petry« .

Kent Hughes on the Shea Weber trade
Point de presse Kent Hughes

Originaire d’Ann Arbor au Michigan, le défenseur veut depuis longtemps rentrer au pays pour se rapprocher de sa famille. Plusieurs équipes candidates dont deux connues : Les Red-Wings de Detroit évidemment, à quelques kilomètres de Ann Arbor et les Stars de Dallas.

Il ne s’est finalement rien passé au repêchage, du fait de l’incertitude qui planait au dessus de gros joueurs dont Klingberg et des échanges fort probables à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Petry échangé à Dallas ou Detroit ?

Ces deux équipes ont de la place sur la masse salariale d’une part et les deux veulent améliorer leur brigade défensive en ajoutant un défenseur d’expérience.

Les Red Wings de Detroit ont des défenseurs droitiers, mais plutôt jeunes. Le mélange expérience et bon coup de patin, pourrait les intéresser le temps que Seider et Lidstrom se développent . Par contre, ils ont ajouté Chiarot et Pysyk, ce qui rend une transaction pour Petry un peu moins probable.

Quant aux Stars de Dallas, ils sont toujours tout sauf surs de signer John Klingberg. Le départ de leur défenseur droitier de 29 ans laisserait un trou béant dans l’alignement et Jeff Petry serait surement la meilleure option pour le remplacer.

Un échange avorté avec les Flyers ?

Jeff Petry est peut-être passé proche de se retrouver à Philadelphie. Selon Eric Engels du site Sportsnet, un deal était en place mais n ‘a jamais été confirmé.

Jeff Petry serait passé aux Flyers en retour de James van Riemsdyk et d’un espoir. Le Canadien aurait retenu une partie du salaire du défenseur. Il est une année au contrat de James van Riemsdyk, soit un beau 7 Millions.

Les Flyers de Philadelphie n’était pas sur la liste des destinations possibles que Petry a du remettre au Canadien.

Ce que disent les insiders

N’écartez pas Pittsburgh! Selon Frank Serravalli, qui classe le défenseur 12ème dans sa listes des joueurs susceptibles d’être échangés, Si Kristofer Letang devait partir pour une autre équipe, Jeff Petry deviendrait un excellent plan B.

Selon Pierre Lebrun, 5 équipes entretiendraient des pourparlers avec le Canadien de Montréal afin de faire l’acquisition du défenseur.. Il pense dans une interview que l’échange se fera d’ici un mois. Les Flyers de Philadelphie feraient toujours partie du groupe.

Citons enfin David Pagnotta, qui pense que Jeff Petry sera bien échangé, mais probablement durant l’été, les équipes désirant voir comment les choses se passeront à l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Je doute de cette dernière possibilité. Je ne crois pas que par exemple Dallas, avec leur brigade défensive actuelle, puisse se permettre d’attendre aussi longtemps avant de bouger. Il y a un risque de surenchère et ils pourraient aussi se retrouver le bec dans l’eau.

N’oublions pas que Jeff Petry a son mot à dire puisque sont contrat est assorti d’une clause de non échange modifiée et d’une clause de non mouvement (M-NTC, NMC) . Il a soumis une liste d’équipes aux quelles il ne veut pas être échangé.

pourquoi Petry veut quitter Montréal ?

Le mélange était devenu explosif pour Jeff Petry ces deux dernières saisons, aussi bien sur la glace qu’en dehors.

Selon Tony Marinaro qui s’exprimait sur TSN 690, Jeff Petry aurait demandé un échange en Décembre 2021 alors que Marc Bergevin était encore aux commandes de l’équipe.

Entre les problèmes sur glace et hors glace, la situation de Jeff Petry était devenu intenable. trouvant notamment les mesures anti-covid trop difficiles, sa famille avait choisi de rester au États-Unis alors que lui revenait à Montréal.

Sur la glace, Jeff Petry n’était pas plus heureux, devant évoluer sans capitaine et sans Carey Price, blessé à son tour, Il ne semblait pas non plus très en phase avec Dominique Ducharme et ses adjoints.

Après une défaite contre Pittsburgh en Décembre , il s’est vidé le cœur, lançant une flèche aux entraineurs et à ses coéquipiers :

« Il n’y a rien de nouveau à dire. C’est frustrant. C’est toujours la même chose, encore et encore. C’est vraiment frustrant. Nous ne jouons pas en équipe, nous ne jouons pas en groupe. C’est comme si nous nous cherchions tout le temps sur la glace. On dirait qu’il n’y a pas de structure en ce moment… Vous regardez ça et il y a des moments où on se gratte la tête. On dirait que tout le monde sait où il doit être, mais personne n’est à la bonne place. Nous ne facilitons la tâche à personne sur la glace, sauf à l’autre équipe. »

Le tout s’est amélioré avec l’arrivée de Martin Saint-Louis et l’éclosion des jeunes qui ont mécaniquement relancé le défenseur.

Mais trop peu trop tard, le divorce est certainement consommé. Petry veut légitimement rejoindre sa famille et le Canadien veut tourner la page et faire de la place pour un autre défenseur.

Que peut obtenir le Canadien pour Jeff Petry ?

Il est difficile de répondre à cette question. D’abord parce que la situation des équipes intéressées change. Si Dallas perd Klingberg ou si Pittsburgh perd Letang, ils seront surement tentés de payer plus pour Jeff Petry.

Ce qui est sur , c’est que Kent Hughes pourrait faire un autre bon coup et comme dans le cas de Shea Weber, obtenir un retour intéressant alors qu’on pensait, il y a peu de temps, qu’il faudrait payer pour se débarrasser de Petry et de son contrat.

On peut au moins attendre un choix de 2ème ronde ou un trois de 3 et un joueur. A voir !

Author

Amateur de hockey , je m'intéresse à l'histoire du sport et à celle du Canadien de Montréal. Vous lisez actuellement mon blog