19 joueurs on vu leur numéro retiré par les Canadiens de Montréal, soit 15 numéros : 1,2,3,4,5,7,9,10,12,16,18,19,23,29 et 33.

Tous les joueurs dont le chandail a été retiré ont forgé l’histoire des du Canadien, et leur leadership a mené l’équipe a bien des conquêtes de la coupe Stanley.

8 d’entre eux ont porté le C sur leur chandail : Maurice Richard, Henri Richard, Bob Gainey, Serge Savard, Yvan Cournoyer, Doug Harvey, Émile Bouchard et Jean Béliveau.

Ils ont tous remporté la coupe Stanley, Henri Richard menant le groupe avec 11 coupes Stanley à son actif !

NuméroJoueurDate de retrait
5Guy Lapointe8 Novembre 2014
16Elmer Lach4 Décembre 2009
3Émile Bouchard4 Décembre 2009
33Patrick Roy22 Novembre 2008
23Bob Gainey23 Février 2008
19Larry Robinson19 Novembre 2007
29Ken Dryden29 Janvier 2007
18Serge Savard18 Novembre 2006
5Bernard Geoffrion11 Mars 2006
12Dickie Moore12 Novembre 2005
12Yvan Cournoyer12 Novembre 2005
1Jacques Plante7 Octobre 1995
2Doug Harvey26 Octobre 1985
10Guy Lafleur16 Février 1985
16Henri Richard10 Décembre 1975
4Jean Béliveau9 Octobre 1971
4Aurèle Joliat9 Octobre 1971
9Maurice Richard6 Octobre 1960
7Howie Morenz2 Novembre 1937
Les Chandails retirés par le Canadien de Montréal

La chandail d’Aurèle Joliat

Il y a eu pendant quelques incertitudes sur le cas Aurèle Joliat. Si le numéro 4 a bien été retiré le 9 Octobre 1971, on s’en souvient parce qu’il s’agissait du numéro de Jean Béliveau. A cette époque, les numéros n’étaient pas encore hissés au plafond. On remettait simplement le chandail au joueur. Lorsque l’on a commencé à accrocher les bannières, celle d’Aurèle Joliat n’a pas été montée , alors que son numéro a été retiré. Une erreur facile a réparer.

La presse, 12 Octobre 1971

Quel sera le prochain numéro retiré par les Canadiens

Le dernier a avoir vu son chandail retiré est Guy Lapointe, qui rejoint Larry Robinson et Serge Savard du Big 3 . Le numéro 5 avait déjà été retiré pour Boom Boom Geoffrion.

Mais la question de savoir qui verra son chandail retiré n’est pas facile, parce qu’il va falloir baisser les standards, retirer le chandail d’un joueur que personne n’a vu jouer.

Dans un article de la Presse de 2020, Guillaume Lefrançois posait déjà la question et avec d’autres journalistes de la Presse, sur trois articles, ils proposent:

Newsy Lalonde, Jack Laviolette, George Vézina, Toe Blake, Jacques Lemaire, Guy Carbonneau et Saku Koivu. A la conversation est bien sur venu s’ajouter les noms d’Andrei Markov et de Carey Price.

Je crois personnellement que Jacques Lemaire mérite amplement d’être le prochain, sans l’ombre d’un doute. Il a les statistiques, des bagues , les faits d’armes, franchement, let’s go. Je crois aussi qu’il est temps que Toe Blake rejoigne Maurice Richard, en tant que joueur, il est déjà au temple de la renommée . Enfin, il faut monter le 4 pour Aurèle Joliat.

Je rajouterais aussi Claude Provost, avec ses 9 coupes Stanley, qui est un des 5 joueurs à avoir joué 1000 matchs avec le Canadien , avant d’opter pour Guy Carbonneau. Mais Koivu, Markov et Price, cela parait compliqué. Je retirerais Laonde, Laviolette, et Vézina avant .

Author

Amateur de hockey , je m'intéresse à l'histoire du sport et à celle du Canadien de Montréal. Vous lisez actuellement mon blog